15 soldats ougandais tués dans la province de Shabelleh, au centre de la Somalie

Marka, 15 octobre (Hornnews24) – Quinze des soldats ougandais faisant partie des forces de l’Union africaine en Somalie ont été tués lundi par une embuscade prise par Alshabaab dans la province de Lower Shabelleh, en Somalie.

Le porte-parole de l’opération militaire Al-Shabaab, Abdiaziz Abu Musab, a confirmé que les combattants du groupe avaient attaqué les troupes ougandaises de la Mission de l’Union africaine en Somalie et tué au moins 15 soldats ougandais. Des dizaines d’autres soldats ont également été blessés dans l’attaque meurtrière.

Les rapports révèlent que les combattants Alshabaab ont également détruit plusieurs véhicules blindés des troupes de l’AMISOM, qui ont été touchés par des grenades propulsées par fusée.

Alshabaab s’empare de la base militaire de Daynunay

Dans un autre développement, des combattants Alshabaab lourdement armés ont lancé lundi à l’aube une attaque soudaine sur une base militaire du village de Daynunay, à 25 km à l’est de la ville de Baidoi, dans la province de Bai.

Selon la population locale, le groupe lié à Al-Qaida aurait saisi la base sans trop de résistance, les troupes gouvernementales ayant été vaincues.

Alshabaab

Al Shabaab, qui signifie «jeunesse» en arabe, contrôle de vastes régions du sud et du centre de la Somalie. Le groupe veut renverser le gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale et chasser les forces de maintien de la paix étrangères pour imposer la loi islamique sur le pays.

Alshabaab a mis en place un État efficace et bien organisé au sein d’un État. Ils collectent des impôts dans toutes les grandes villes et gèrent le système judiciaire. Même dans la capitale, Mogadiscio, de nombreux citoyens somaliens se rendent devant les tribunaux islamiques d’Alshabaab, situés à quelques kilomètres de là.

Les gens ne peuvent pas faire confiance au système judiciaire corrompu de la Somalie. C’est pourquoi la justice est toujours recherchée dans les zones contrôlées par Al-Shabaab où des tribunaux islamiques sont en place.

De nombreux Somaliens, même ceux de la capitale somalienne, Mogadiscio, réclament justice devant les tribunaux mobiles gérés par le puissant groupe affilié à Al-Qaïda, Al-Shabaab. Ils rendent la justice rapidement, ce qui a incité davantage de personnes à recourir à de tels tribunaux itinérants.

 Al-Shabaab a imposé la charia islamique dans tous les domaines qu’il contrôle. Le groupe fournit le seul système judiciaire efficace de la Somalie en mettant en place des tribunaux mobiles qui traitent les affaires

Hits: 7

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*