Afghanistan : les Taliban annoncent la mort de l’ancien chef du réseau Haqqani

Les Taliban afghans ont annoncé mardi la mort de Jalaluddin Haqqani, fondateur du réseau éponyme, un groupe islamiste allié aux Taliban, responsable de nombreuses attaques en Afghanistan, certaines contre les Américains et l’Otan.

Les Taliban afghans ont annoncé la mort au terme d’une longue maladie de Jalaluddin Haqqani, le chef d’un puissant groupe insurgé très actif en Afghanistan, selon un communiqué publié mardi et cité par le centre américain de surveillance des réseaux jihadistes SITE.
Jalaluddin Haqqani est le fondateur dans les années 1970 du réseau du même nom, constitué pour lutter contre la présence soviétique en Afghanistan et qui a reçu l’aide des États-Unis et du Pakistan.

Ministre du régime des Taliban dans les années 1990, Jalaluddin Haqqani s’était tourné à partir de 2001 contre les forces américaines et de l’Otan qui venaient de faire tomber le régime fondamentaliste.

Le réseau Haqqani est une faction des Taliban afghans réputée proche d’Al-Qaïda qui a mené de nombreuses attaques en Afghanistan, certaines contre les Américains et l’Otan. Présent à la fois dans son bastion de l’est afghan, mais aussi de l’autre côté de la frontière pakistanaise, dans la zone tribale du Waziristan du Nord, sa principale base arrière, il est également suspecté de liens avec l’organisation État islamique (EI) qui a mené de sanglants attentats dans la capitale afghane, Kaboul.

En 2011, le chef d’État-major interarmées américain, Mike Mullen, avait estimé que le réseau Haqqani était devenu le “véritable bras armé” des puissants services de renseignement pakistanais, l’ISI.

Le réseau est aujourd’hui dirigé par l’un de ses fils, Sirajuddin Haqqani, un des chefs militaires taliban.
Avec AFP

Hits: 3

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*