Alshabaab nie que la frappe aérienne éthiopienne ait tué 70 de ses combattants

Dimanche 16 septembre 2018 (Hornnews24) – un porte-parole d’Alshabab, un groupe lié à Al-Qaida en Somalie, a réfuté un rapport de médias éthiopiens, selon lequel la frappe aérienne éthiopienne avait tué samedi plus de 70 combattants d’Alshabaab.

Le porte-parole militaire d’Al Shabaab, le cheikh Abdul Asis Abu Muscab, a décrit le rapport comme étant concocté et sans fondement. Il a souligné que, à sa connaissance, aucune frappe aérienne éthiopienne n’avait eu lieu du tout et n’avait même pas tué 70 combattants.

Le porte-parole a ajouté: “C’est un mensonge ridicule et concocté visant à induire le monde en erreur”. “Ils ne peuvent pas nous tuer par leurs caprices et leur propagande mal intentionnée”, a-t-il ajouté.

Les médias éthiopiens ont affirmé que le raid aérien éthiopien avait tué 70 combattants d’Al-Shabaab, empêchant une attaque contre un contingent éthiopien de la force multinationale de l’Union africaine.

Fana a ajouté que deux véhicules remplis d’armes ont été détruits. Le rapport ne dit pas où et quand la frappe aérienne a eu lieu et aucun autre rapport n’a confirmé cette nouvelle.

Bien que les Shabaab liés à Al-Qaïda aient été chassés de la capitale somalienne en 2011 par des soldats de la Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom), les islamistes continuent d’occuper une grande partie de la Somalie et lancent des attaques régulières contre le gouvernement somalien, le Somalie et sur d’autres cibles également.

Hits: 6

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*