Au moins 5 morts dans un attentat à la voiture piégée

Au moins cinq personnes sont mortes et des dizaines ont été blessées lorsqu’une voiture piégée a explosé lundi dans la ville de Ghazni, dans l’est de l’Afghanistan, ont indiqué des responsables à l’AFP.

D’après le porte-parole du gouverneur de la province éponyme de Ghazni, Wahidullah Jumazada, l’attentat, perpétré à l’aide d’un véhicule militaire piégé et qui visait un bâtiment des services de renseignement afghans, a fait 5 morts et 32 blessés.

Baz Mohammad Himmat, directeur d’hôpital à Ghazni, a recensé 7 tués et 25 blessés, «la plupart des militaires».

Le Ministère de l’intérieur afghan a également fait état d’une explosion lundi matin à Ghazni.

Recrudescence des violences

Ce nouvel attentat intervient en pleine recrudescence des violences en Afghanistan, malgré un accord fin février entre les talibans et les États-Unis prévoyant le départ de toutes les troupes étrangères du pays d’ici mi-2021.

Mardi, l’attaque d’une maternité à Kaboul avait fait 24 morts. Son but était de «tuer des mères de sang-froid», a dénoncé Médecins sans frontières dans un communiqué. Onze des 26 victimes étant des parturientes, et des nouveau-nés ont également été tués.

Washington a imputé cet assaut par trois combattants armés, tous tués, au groupe État islamique, l’attentat n’ayant pas été revendiqué.

Jeudi, les talibans avaient annoncé avoir mené une attaque au camion piégé contre un bâtiment de l’armée afghane à Gardez (Est). Au moins cinq civils avaient alors été tués et quinze blessés, selon les autorités.

(AFP/NXP)

Hits: 43

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*