Aucun nouveau cas local en Chine

Pour la première fois, la Chine n’annonce aucune contagion locale au coronavirus, uniquement des cas de citoyens de retour au pays. Notre suivi de la journée sur le front du virus.

L’essentiel

Mercredi, la Belgique est passée au régime du confinement général. Elle rejoint l’Italie, l’Espagne et la France.

Angela Merkel a tenu une allocution télévisée, ce qui n’est pas sa spécialité, pour exhorter ses concitoyens à respecter les consignes sanitaires.

Le Conseil fédéral a annulé la votation du 17 mai.

Pas de nouveau cas local en Chine

Une première: la Chine annonce ce jeudi aucune nouvelle contamination d’origine locale par le coronavirus. Par ailleurs, seuls huit nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le bilan national à 3245.

Le pays pointe un nouveau danger, selon les autorités: les cas importés, dont 34 supplémentaires ont été rapportés jeudi. Ce nombre de personnes contaminées venant de l’étranger est même un record journalier. Il s’agit le plus souvent de Chinois rentrant de pays particulièrement touchés par le Covid-19.

Pertes massives en vue pour Swiss

Swiss indique ce jeudi faire face actuellement à des pertes massives de recettes, en raison de l’impact du coronavirus sur le secteur du transport aérien, rapporte l’agence AWP. La société, filiale de l’allemand Lufthansa, se dit incapable de formuler des perspectives pour cette année et a introduit le chômage partiel.

«Compte-tenu de la chute spectaculaire des réservations, ces dernières semaines, due à l’augmentation des restrictions de voyage et aux fermetures de frontières, Swiss subit cette année une perte de revenu considérable», annonce la compagnie.

A ce propos, Carsten Spohr, le patron de Lufthansa – maison mère de Swiss –, déclare ce jeudi que «plus la crise dure, moins il est probable que l’avenir de l’aviation puisse être garanti sans aides publiques».

L’Australie se ferme complètement

L’Australie et la Nouvelle-Zélande durcissent encore leurs restrictions aux frontières, en limitant un peu plus les possibilités d’entrée sur leur territoire pour se protéger de l’épidémie de Covid-19.

Le premier ministre australien Scott Morrison a ainsi fait savoir qu’aucun étranger non-résident ne serait admis à compter de vendredi soir sur l’immense île-continent.

Son homologue néo-zélandaise Jacinda Ardern a fait savoir au même moment qu’à quelques exceptions près, seuls les Néo-Zélandais seraient autorisés à embarquer sur des vols à destination de l’archipel.

Ces mesures entrent en vigueur jeudi soir pour la Nouvelle-Zélande, vendredi soir en Australie.

Hits: 17

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*