Djibouti nie les accusations de trafic d’armes

MOGADISHU (Hornnews24) – Le gouvernement de Djibouti a réfuté lundi les accusations de trafic d’armes dans la Corne de l’Afrique.

Le ministère des Affaires étrangères de Djibouti a qualifié les accusations de non fondées et de ridicules qui manquent de toute évidence.

La société de renseignement spécialisée Ex Africa a récemment accusé Djibouti de devenir un commerce illégal d’armes et que ce petit pays vend des armes à des groupes en Afrique et au Moyen-Orient.

Ex Africa pense que les entreprises Djiboutiennes sont impliquées dans le commerce illégal des armes, ce qui augmente les risques dans la région.

Les États-Unis, l’Allemagne, la France et l’Italie ont tous une présence militaire à Djibouti et abritent également la seule base navale étrangère de la Chine.

Hits: 20

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*