Fusillade à Strasbourg: Quatre morts et 13 blessés, le tireur en fuite

Au moins quatre personnes ont été tuées et 13 autres blessées, ce mardi soir, lorsqu’un tireur a ouvert le feu au marché de Noël de Strasbourg, en France.

Une procédure antiterroriste a été déclenchée. Le tireur était connu des services français de renseignement.

Les autorités affirment que l’assaillant est en fuite, selon des propos rapportés par l’Agence France-Presse (AFP). 

«L’auteur des faits [est] identifié et activement recherché», a affirmé la préfecture à l’agence.

Vers 22 h, heure locale, la police rapportait un «échange de coups de feu dans le quartier où serait retranché l’assaillant». Il aurait été blessé sur les lieux de l’attaque par les soldats chargés d’assurer la surveillance du marché de Noël, toujours selon l’AFP.

L’attaque est survenue en début de soirée. «Vers 20 h, un individu armé est rentré dans le périmètre du marché de Noël par le pont du Corbeau en se dirigeant vers la rue des Orfèvres. L’individu a ouvert le feu, blessant plusieurs personnes», a relaté la préfecture. «Le bilan provisoire fait état de 13 victimes, dont deux personnes décédées, sept blessés graves et quatre blessés légers.»

Le parquet antiterroriste a ouvert une procédure pour « assassinats, tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Des évacuations ont été effectuées.

Emmanuel Foulon, attaché de presse au parlement européen, a expliqué sur les réseaux sociaux avoir entendu des «coups de feu dans les rues de Strasbourg» qui ont déclenché une «panique». «Tout le monde est couché dans le restaurant», a-t-il continué. «Nous restons cachés depuis les premiers tirs.»

Le président Emmanuel Macron a dépêché son ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. 

«Le Président de la République a été informé en temps réel des événements survenus à Strasbourg. Il a décidé en conséquence d’écourter sa réunion en cours et souhaité que le ministre de l’Intérieur se rende sur place», a indiqué l’Élysée, selon des propos rapportés par l’AFP.

Strasbourg est la capitale de l’Alsace, une région du nord-est de la France. La ville compte environ 275 000 habitants et est située près de la frontière allemande. Elle est notamment le siège du parlement européen.

Son marché de Noël est une tradition qui remonte au XVIe siècle.

Il y a deux ans, le 19 décembre 2016, le marché de Noël de Berlin avait été la cible d’une attaque terroriste au camion-bélier. Douze personnes avaient été tuées et une cinquantaine d’autres avaient été blessées.

(lapresse)

Vues : 5

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*