Le Premier ministre éthiopien assure la médiation entre Somalie et le Kenya

27/11/2020 – Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a accompagné mardi son homologue somalien, Mohamed Farmaajo, dans la capitale kényane, Nairobi, afin de tenter une médiation entre deux pays.

La tension s’est développée entre les deux pays d’Afrique de l’Est à la suite d’une controverse sur les ressources et le territoire contesté dans l’océan Indien.

Le mois dernier, le Kenya a convoqué son ambassadeur en Somalie. Nairobi a protesté contre la décision du gouvernement de Mogadishu de vendre aux enchères des blocs d’exploration pétrolière et gazière au centre d’un conflit territorial maritime dans l’océan Indien.

La Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye examine actuellement une réclamation sur les frontières maritimes des deux pays introduite par la Somalie en 2014 à la suite de la rupture des négociations sur le fond marin de 100 000 km 2.

Que devrait-il se passer à Nairobi?

Le bureau du Premier ministre éthiopien a déclaré que les efforts de médiation visaient à “atténuer les tensions qui se creusaient” entre les deux pays voisins. Abiy a quitté Farmaajo après avoir eu des entretiens bilatéraux dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Abiy n’a pas réussi à résoudre les conflits ethniques et politiques dans son propre pays. ODP, son parti ethnique, membre de la coalition au pouvoir, manifeste aux yeux de nombreux Ethiopiens les sentiments de dictature ethnique.

Tandis que le Kenyan Uhuru Kenyatta a rencontré Abiy deux fois au cours de la semaine écoulée, à Addis-Abeba et Asmara, il n’était pas présent pour accueillir les deux dirigeants à leur arrivée à l’aéroport de Nairobi, la capitale.

Vues : 11

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*