Les forces de sécurité sri-lankaises tuent 15 musulmans dont 6 enfants

COLOMBO, Sri Lanka (Hornnews24) – Les forces de sécurité sri lankaises ont tué samedi au moins 15 musulmans, dont 6 enfants et femmes, après après l’attaque d’une maison.

Les soldats ont affirmé avoir trouvé 15 cadavres dans la maison sans connaître la cause de leur décès. Apparemment, les forces de sécurité sri-lankaises ont fait un tel rapport pour égarer l’autre monde et tenter de cacher le massacre qu’elles avaient commis lors de l’attaque. Les forces sri-lankaises ont également affirmé avoir été tuées par des militants.

Un jour après que l’État islamique ait revendiqué des attentats-suicides à la bombe ayant coûté la vie à plus de 350 personnes dans des églises et des hôtels de luxe, les musulmans de certaines régions du Sri Lanka faisaient face à une réaction violente.

Des foules en colère de centaines de maisons des communautés musulmanes les forçant à fuir et à chercher refuge dans des églises et des postes de police.

Malgré le plaisir des chefs religieux de toutes les confessions, les tensions augmentent. De nombreux musulmans de différentes régions du pays déclarent rester à l’intérieur et éviter les lieux publics.

Jusqu’à cette semaine, le Sri Lanka n’avait pas beaucoup d’histoire de violence entre chrétiens et musulmans. Les deux religions sont de petites minorités: le pays est composé d’environ 7% de chrétiens, 10% de musulmans, 13% d’hindous et 70% de bouddhistes.

Bis zu dieser Woche hatte Sri Lanka nicht viel mit christlich-muslimischer Gewalt zu tun. Die zwei Glaubensrichtungen sind kleine Minderheiten: Das Land besteht aus 7 Prozent Christen, 10 Prozent Muslimen, 13 Prozent Hinduisten und 70 Prozent Buddhisten.

Le gouvernement sri-lankais a bloqué les réseaux sociaux pour empêcher la haine et les fausses informations, mais aussi pour cacher la brutalité de ses soldats.

Vues : 22

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*