Les troupes burundaises (AMISOM) tuent un civil en Somalie, en blessent deux

Vendredi, au moins une personne a été tuée et deux autres blessées lorsque les troupes burundaises en Somalie ont ouvert le feu sur des civils qui broutaient leurs animaux dans des champs près de la ville de Mahaday, dans les régions centrales de la Somalie.

Le motif derrière la fusillade n’est pas connu et le gouvernement zombie somalien n’a jusqu’à présent pas commenté le meurtre car il s’appuie sur la puissance militaire des troupes étrangères.

Les troupes africaines en Somalie, en particulier les soldats burundais, tuent occasionnellement des civils en Somalie soit en leur tirant dessus sur place, soit en roulant des véhicules militaires blindés sur eux par manque de responsabilité.

Plus de dix civils tués par des blindés de l’AMISOM dans les rues de Mogadiscio ont été signalés au cours des six derniers mois seulement dans la capitale somalienne, Mogadiscio. Les autorités somaliennes n’ont jamais évoqué les actes inhumains des troupes étrangères contre les civils non armés.

22 février 2020

Hits: 8

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*