Libye : 21 morts à Tripoli, Misrata et Benghazi rejoignent les combats et les USA délocalisent leurs troupes

Alger, 08.04.2019 – Les combats s’intensifient dans la capitale libyenne Tripoli et ses environs depuis l’entrée le 06 avril, des troupes de l’armée nationale du maréchal Khalifa Haftar, pour mener une bataille contre « les milices, les groupes armés et les leaders d’Al-Qaida en Syrie qui ont rejoint la semaine dernière l’Ouest libyen », selon l’armée de Haftar.

De l’autre côté, les forces loyales au gouvernement d’Entente Nationale de Fayez al-Sarraj, ont déclaré ce dimanche 07 avril, le déclenchement de la bataille du « Volcan de la colère », contre les éléments de Haftar. On déplore pour l’heure, 21 morts et 27 blessés, selon le direction de santé du gouvernement d’al- Sarraj.

La chaine Euronews rapporte que les combats entre les forces de l’Est et de l’Ouest se sont étendus aux villes de Misrata et Benghazi (l’Est de Tripoli). De ces deux villes partent également des combattants pour rejoindre la bataille de Tripoli.

Dans ce contexte, les Etats-Unis ont annoncé ce matin, la délocalisation « temporaire », de son contingent installé en Libye dans le cadre des opération du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM).

« Le contingent des forces armées des États-Unis soutenant l’AFRICOM a été temporairement retiré de Libye au vu des conditions sécuritaires», précise le communiqué publié sur la page twitter de la force militaire américaine pour l’Afrique.

Vues : 9

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*