Somalie: des combattants islamistes tuent un commandant de l’armée et 11 soldats

Balad, 7 mai 2019 (Hornnews24) – Le lieutenant-colonel Ali Arif, commandant de l’armée et au moins 11 soldats gouvernementaux ont été tués et des dizaines d’autres soldats ont été blessés dans des affrontements violents qui ont éclaté lundi après-midi dans la province centrale de Shabelleh, en Somalie.

Des soldats du gouvernement somalien et des combattants islamistes Al-chebab ont échangé des coups de feu d’armes lourdes qui ont duré plusieurs heures avant que les forces gouvernementales ne soient délogées, ont déclaré des habitants.

Selon des sources proches d’Alshabaab, le puissant groupe lié à Al-Qaida aurait détruit au moins trois véhicules militaires avant d’acheminer les forces gouvernementales en désordre.

Al-Chebab a mis en place un État effectif au sein d’un État. Ils collectent des impôts dans toutes les grandes villes et gèrent le système judiciaire. Même dans la capitale, Mogadiscio, de nombreux citoyens somaliens se rendent devant les tribunaux islamiques d’Al-Chebab, distants de quelques kilomètres.

Le groupe a imposé la charia islamique dans tous les domaines qu’il contrôle. Les combattants ont tourné leurs marteaux vers des tombes et des sites vénérés depuis des décennies et visités par des personnes rendant hommage aux morts, une pratique que Al-chebab a condamnée comme une idole. Le groupe souhaite l’application intégrale de la loi islamique dans toute la Somalie.

Vues : 25

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*