Somalie: le tribunal d’Alshabaab exécute trois personnes

Mogadiscio, 12 décembre (Hornnews24) – Un tribunal islamique du groupe lié à Al-Qaida en Somalie, Alshabaab, a exécuté mardi deux soldats du gouvernement et un délégué électoral au village de Mubaarak, dans la région du Bas Shabelleh, dans le sud de la Somalie.

Mohamed Tifow Haydar, l’un des trois personnes assassinées, était un délégué électoral. Les deux autres étaient Mahad Abdulllah (29 ans) et Mohamud Faarah Adan (28 ans), tous deux membres du gouvernement. L’exécution a été témoin de centaines de personnes de tous les horizons.

Le dernier prophète en islam (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a déclaré: «Il n’est pas permis de verser le sang d’un musulman qui témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que je suis son messager, sauf dans l’un des cas suivants: trois cas: une âme pour une âme (c.-à-d. dans le cas d’un meurtre); un homme marié qui commet un adultère; et celui qui quitte sa religion).

Selon la version de l’Islam d’Alshabaab et d’autres érudits musulmans, il est permis de tuer tous ceux qui soutiennent le gouvernement somalien et les forces étrangères dans le pays car ils pensent qu’une telle personne entre dans la catégorie de ces derniers.

Alshabaab pense que tous ceux qui travaillent avec ou soutiennent les forces étrangères en Somalie et le gouvernement somalien ont commis l’apostasie et devraient être exécutés.

Vues : 11

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*