Un tribunal militaire somalien tue un combattant prétendument islamique

MOGADISHU, décembre (Hornnews24) – Un tribunal militaire somalien a exécuté lundi un homme de 41 ans dans la capitale somalienne, Mogadiscio, pour son rôle dans les attaques d’Al Shabaab contre des agences gouvernementales.

L’homme a été arrêté l’année dernière par les forces de sécurité. Il était accusé d’avoir conduit une voiture chargée d’explosifs qui a explosé à Mogadiscio. L’homme a plaidé non coupable.

L’exécution intervient deux jours après qu’Al-Shabaab eut perpétré des attentats à la bombe à Mogadiscio qui avaient coûté la vie à plus de 30 personnes. Deux explosions ont eu lieu près du palais présidentiel somalien et ont tué des membres des forces de sécurité et des représentants du gouvernement. Al-Shabaab a revendiqué la responsabilité de ces deux attaques.

Le gouvernement somalien a exécuté au cours des derniers mois des dizaines de jeunes hommes accusés d’appartenir à des combattants d’Alshabaab sans preuves suffisantes. Le système judiciaire somalien est l’un des plus corrompus du monde.

Hits: 25

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*